01 fév 2017 | Actu Numérique

Interview Tech' #3 Clément GAUTIER

Externatic invite des talents de notre écosystème numérique à témoigner de leur quotidien et à partager leurs conseils. Ce sont des personnes principalement tournées vers le domaine de l'informatique, et elles nous livrent leurs petits secrets...

Voici l'Interview tech' #3 réalisé auprès de Clément GAUTIER, développeur web chez Akénéo et webmaster chez Up2green.

 

Peux-tu te présenter en quelques mots  ?

"Je m'appelle Clément Gautier, j'aurai 30 ans cet été, je suis originaire de Haute-Normandie (pardon, Normandie maintenant) où j'ai fait mes études à l'IUT du Havre en Génie Logiciel.

J'ai ensuite naturellement migré à Paris où j'ai d'abord fait mes preuves dans une SSII puis, en me professionnalisant en php chez SensioLabs où j'ai vraiment découvert la beauté des frameworks modernes.

Depuis un an et demi je profite de la tranquillité de Nantes où j'ai rejoint Akénéo en tant que développeur puis ScrumMaster puis DevOps/touche à tout :)"

 

 

C'est quoi ta journée type ?

"A vrai dire la journée type n'existe pas trop pour moi, j'arrive dans les locaux entre 9h et 10h et repars entre 18h et 19h. Dans l'intervalle, en ce moment, je fais de la R&D sur notre intégration continue (l'outillage permet à chaque développeur de tester que ce qu'il fait est conforme à nos standards et ne casse pas le produit que l'on développe). 

J'évite au maximum les réunions dans lesquelles je ne suis pas utile. J'essaye également d'éviter les interruptions, en utilisant des méthodes de micro management de temps quand cela est nécessaire pour pouvoir être efficace sur ce que je fais.

Basiquement j'oscille entre aider mes collègues en faisant de la review de code ou en donnant des conseils, améliorer nos outils, répondre aux questions comme : "Pourquoi mon test il plante là, j'ai pas touché à ça moi" . Enfin faire de la veille pour préparer la roadmap de ces outils."

 

Quelle est la technologie ou actualité dans le secteur technique / informatique qui t'a marquée récemment ? 

"Je suis de la veine backend et en ce moment je vois plutôt la démocratisation des "révolutions" des années dernières (a.k.a. micro-services, système de queueing et développement API first). J'adore ces architectures personnellement, car elles répondent à des besoins de scalabilité et de développement agile qui me sont chers.

On voit aussi de plus en plus l'extrême de ce système avec ce que l'on appelle les "function lambda" et les "systèmes serverless".  Cela correspond à pousser le microservice à son extrême.

C'est devenu aussi assez commun de voir des architectures avec une base de données couplée à une base de recherche et à un moteur de recommandation par exemple;  il y a quelques années c'était réservé aux initiés et la majeure partie des gens faisaient tout avec leur unique base de données relationnelle.

- On ne peut pas passer à côté de React et Redux&co -

Pour ce qui est du frontend on ne peut pas passer bien sûr à côté des technos comme React, Redux&co. J'ai toujours une préférence pour les frameworks un peu plus cadrés comme ce que propose Angular, mais je comprends que certains préfèrent la flexibilité de React. Faire de la veille sur le JS en ce moment est très consommateur de temps, des frameworks "révolutionnaires" sortent toutes les semaines et disparaissent aussi vite. C'est le far west depuis quelques années dans le domaine !"

 

Les tendances à venir selon toi ?

"Je pense que l'on verra venir bientôt une professionalisation au niveau des frameworks JS comme on l'a vu pour le php, ce sera l'avènement de consensus sur certains design patern.

Dans un tout autre domaine, l'intelligence artifielle se démocratise (ce sera d'ailleurs le point d'honneur de Devoxx cette année). Google publie de plus en plus sur leurs recherches et c'est très prometteur !

Les développeurs web ont un bel avenir devant eux mais, si l'on regarde ce qu'il est en train de se passer dans le domaine des transports avec la conduite automatisée, on peut sans difficulté imaginer que les algorithmes simples que nous développons aujourd'hui soient réalisés (et mieux pensés) par de l'intelligence artificielle. Il y a énormément à faire dans ce domaine."

 

3 sites / canaux pour faire sa veille ?

  • "Twitter bien sûr en suivant les bonnes personnes. Suivre des comptes comme ceux du MIT, de Google ou autres grands acteurs,  cela donne bien sûr des idées sur les tendances à venir.
  • Rencontrer la communauté, que ce soit en allant à des conférences ou dans des meetup locaux: j'organise moi-même des meetup quasi mensuels sur du php à Nantes (dont les Sfpot). Il y en a dans toutes les grandes villes, dans tous les domaines et c'est un bon moyen d'être face à des cas d'utilisations intéressants.
  • Enfin, et ça peut paraitre très niais: suivre les développements des projets sur Github. Prenez l'exemple de React/Redux : si je voulais faire de la veille dessus, je commencerais par suivre leur blog et le code source sur Github.  Les projets innovants sont bien souvent open source et affiche une roadmap claire. Il suffit de regarder les pull requests les plus discutées sur ces dépôts et vous aurez de la visibilité sur la direction prise par ces projets et ce à quoi vous aurez à faire dans quelques mois avec ces technos."

 

Le mot de la fin  ?

"Je vois trop d'étudiants ne pas considérer les métiers du web ou le développement en général. Je pense qu'on souffre encore d'une mauvaise communication dans les écoles où l'on place le développeur en bas d'une pyramide hiérarchique. C'est absolument faux. De nos jours, les entreprises modernes savent valoriser leurs talents, donc n'ayez pas peur !

Lancez vous dans des défis techniques et soyez créatifs !"

 

Merci Clément ! 

N'hésitez pas à suivre Clément GAUTIER sur twitter et à venir aux prochaines éditions du SfPot.