Le métier de Développeur Full stack

Rôle et missions

Le développeur full stack est un développeur touche-à-tout qui travaille à la fois côté Back End et Front End.

Être full stack signifie travailler sur toute la stack, ce développeur est donc susceptible de créer un site ou une app de A à Z. Le développeur full stack peut être amené à travailler sur n’importe quelle facette d’un site, logiciel ou application : architecture et infrastructure, choix des outils, technos, logiciels, systèmes d’exploitation…


Aller à Environnement de travail

Bien que capable d’une grande autonomie, le développeur full stack doit savoir travailler en équipe. En fonction de la taille de l’entreprise et de l’équipe, il interagit avec différents acteurs. Les autres développeurs (full stack ou non), les leaders techniques et/ou le CTO, les chefs de projet ou Product Owners, les intégrateurs web ou encore le DevOps

Aller à Qualité requise

En raison des nombreuses composantes interdépendantes d’un projet digital, être full stack demande une très bonne organisation, un pragmatisme et une rigueur à toute épreuve.

Les métiers du développement et les stacks techniques étant en perpétuelle évolution, il à tout intérêt à réaliser des actions de veille pour se maintenir à jour dans ses pratiques de développement. Il est toujours plus agréable de faire de la veille en étant passionné !

Aller à Secteurs d'activité

Il existe des opportunités de poste full stack dans de nombreux secteurs d’activité, et dans tous types d’entreprise. Néanmoins, les profils full stack sont souvent (mais pas automatiquement) plébiscités par les petites structures au sein desquelles les équipes de développement sont réduites. Ces entreprises ne distinguent pas une équipe spécialisée en front-end et l’autre en back end. 

Aller à Evolutions du poste

Avec de l’expérience, des connaissances solides et étendues dans toutes les facettes du développement full stack, il est possible d’évoluer et d’accéder à des postes de Lead développeur si le management fait partie des appétences du développeur. Il pourra également affirmer son expertise technique 360 ° sur des postes d’architecte technique, de chef de projet technique ou encore de CTO.

Ces métiers impliqueront pour la plupart de monter en compétences sur les aspects management RH.

Quelles formations ou écoles pour devenir full stack ?

Plusieurs formations sont envisageables : formations en ligne, formations courtes en présentiel (1, 3, 6 mois), Bac+2 ou +3 (BTS, DUT, Licence) ou Bac+5 (écoles d’ingénieurs ou masters spécialisés).

Le niveau et la typologie de diplôme peut être décisif dans l’intitulé du poste (ingénieur en développement full-stack : avec un diplôme d’ingénieur ou développeur full stack, avec un niveau scolaire jusqu’à Bac+4.

NB : Nombreux sont les profils autodidactes sur le marché, car il est possible d’apprendre et de monter en compétences grâce aux formations en ligne de plus en plus répandues.

Quel salaire ?

Nos offres d’emploi Développeur Full stack