Les tendances du recrutement informatique en 2020

Les tendances du recrutement informatique en 2020

Malgré un contexte sanitaire difficile, le marché de l’informatique est resté dynamique et de nombreux recrutements ont pu être faits (plus de 220 pour nous). Découvrons ensemble les tendances du recrutement informatique en 2020.

Les profils les plus recrutés en 2020

Nous avons constaté que beaucoup sont intéressés par notre baromètre des salaires, nous avons donc voulu pousser l’analyse un peu plus loin et regarder quels profils ont été les plus recrutés cette année par externatic.

Graphique des profils les plus recrutés. En 1er, les développeurs, en 2e, les chefs de projet puis les admin sys/devops en 3e place.

Sur 2020, les développeurs sont les profils les plus sollicités et les plus recrutés. Ensuite viennent leurs responsables techniques, les chefs de projet, ceux qui accompagnent les équipes pour mener à bien les missions. Enfin, nous avons une égalité pour la troisième place, avec les profils Admin Sys/DevOps. Ce dernier métier est très en vogue et a connu une forte progression cette année.

Quels secteurs recrutent le plus dans l’informatique ?

Nous avons remarqué que trois secteurs se sont détachés cette année dans les tendances de recrutement. D’abord, la data, beaucoup d’entreprises se tournent vers la méta-donnée et cherchent à savoir comment la récupérer, la traiter et l’exploiter. Puis, la sécurité, qui répond au besoin de protection numérique dans un monde toujours plus connecté. Enfin, le e-commerce, qui était déjà en expansion et que la crise du Covid a fait exploser. 

Quelles technologies sont les plus utilisées en 2020 ?

Les technologies les plus recrutées en 2020. En 1er, JAVA, suivi du JavaScript/TypeScript et du C++

A noter : pour les profils fullstack (back + front), nous avons choisi de ségréguer les données par la technologie backend maîtrisée. La catégorie JS, intègre donc les profils front et fullstack JS.  

Entre Rennes, Nantes, et Bordeaux, c’est clairement le Java qui l’emporte car c’est un langage historique qui s’adapte aussi bien au web qu’au monde industriel. Le grand Ouest possède un vivier important de candidats qui essaiment la technologie au sein des entreprises de la région. 

Ensuite, c’est le JavaScript / Typescript qui vient en second, car, si divers langages sont utilisés sur la partie back-end, une majorité d’entreprises  utilisent JavaScript / Typescript pour le front-end. 

Ensuite, c’est le C++ qui arrive en force, très demandé pour le développement des applications embarquées notamment. 

Puis le PHP, beaucoup utilisé et sollicité dans l’écosystème numérique et web.

Nous avons aussi constaté que la partie mobile est très demandée, une partie sur laquelle on accuse un manque de profils iOS, Android et Hybrides (React Native / Xamarin / etc.). Ainsi, malgré un nombre de demandes importantes, on constate un faible nombre de recrutements. En tendance, nous voyons arriver des technologies, comme Flutter, que Yann Huriez est venu nous présenter. Nous pensons que cet outil va vite devenir une compétence importante à maîtriser.