Comment réussir son onboarding ?

Partager :

Comment réussir son onboarding ?

N’est-il pas dommage, après tous les efforts menés pour recruter un nouveau collaborateur, de le voir partir après quelques jours seulement ? Recommencer tout le process de recrutement, sans parler du temps investi, des couts engagés, de la solution que l’on n’apporte plus à ses équipes et de l’image négative qui va être véhiculée par l’ex-collaborateur déçu… Pour éviter cette situation, l’onboarding est essentiel !

3 personnes travaillant et discutant ensemble

Super, il/elle a signé·e ! Alors maintenant, si on faisait tout pour qu’il reste ?

Selon notre partenaire Switch Up, startup avec qui nous travaillons depuis plusieurs années, en particulier pour faciliter l’arrivée des candidats recrutés par nos clients : 

4 % des nouveaux salariés quittent leur poste après une première journée désastreuse !

Certes, si lors du process de recrutement, les us et coutumes de l’entreprise ne sont pas forcément abordés : A quelle heure faut-il arriver ? Comment se passe la première journée, la pause déjeuner… Bon sens et bienveillance seront précieux pour que cette première journée reste inoubliable !  

Ce que veulent les collaborateurs lors de l’Onboarding

Alors pour mettre toutes les chances de son côté, ce que veulent les nouveaux collaborateurs, c’est : 

  • Être attendu et accueilli 

Ce qu’on ne veut pas entendre : « Bonjour, Vous êtes qui ? Ah ! vous êtes un nouveau, j’suis pas au courant, désolé… C’est quoi déjà votre nom ? Je vais appeler le service RH. »

  • Avoir le matériel pour travailler : à minima un bureau, un poste de travail, les accès pour se connecter aux outils de l’entreprise, une adresse mail… 

Ce qu’on ne veut pas entendre : « Alors le PC va arriver la semaine prochaine, pour l’instant, installe-toi au poste de Gérard qui est en RTT, on verra pour demain, en attendant voici les 12 classeurs de docs (peut-être pas à jour) que tu peux commencer à lire.« 

  • Organiser un parcours d’accueil pour rencontrer l’équipe et les collaborateurs 

C’est quand même mieux de voir toutes les têtes avec qui on va travailler !

  • Inviter le nouveau collaborateur à déjeuner ! 

Parce que se retrouver seul dans l’Openspace à 12h15 alors que tout le monde est parti déjeuner… C’est digne d’une VDM.

Pour aller plus loin

Après on peut aller beaucoup plus loin dans l’onboarding pour montrer au nouveau collaborateur que l’on est heureux qu’il rejoigne notre équipe. Dans les bonnes pratiques que l’on peut voir, il y a :

  • Préparer un bureau avec les goodies entreprise
  • Mettre un message personnalisé de bienvenue (sur un cahier, un bloc note, une carte signée par toute l’équipe …)
  • Enregistrer des vidéos de bienvenue, avec des informations clés pour cette 1ère journée et l’envoyer avant l’arrivée du collaborateur.
  • Envoyer un message au collaborateur, une semaine avant son arrivée, pour lui donner des informations sur l’organisation de sa première semaine.
  • Prévoir un parcours d’intégration, avec les différents services, personnes de l’entreprise et la Direction, planifier des échanges en 1to1 avec les membres de l’équipe pour faire connaissance.
  • Identifier un Référent, Tuteur qui pourra faciliter l’intégration du collaborateur et à qui il pourra poser les questions plus facilement.
  • Et même plus, soyez inventifs !

On se rappelle tous de sa première journée dans sa nouvelle boite, elle peut être merveilleuse et relayée à son entourage et sur les réseaux sociaux, dans tous les cas, l’onboarding est une occasion unique de faire une bonne première impression !

Article écrit par Sabrina

Consultez nos offres d’emplois :

Voir plus d’offres